Souvent, elle m’a raconté son histoire, sa famille, la guerre.
Elle avait un an en 1942. Arrêtée avec sa mère, elles ont été internées pendant plusieurs mois au camp de Rivesaltes, près de Perpignan. Comment oublier ces récits.
Quand elle s’est sentie prête à retourner – plus de soixante dix ans après – sur cette terre aride où un mémorial venait d’être inauguré, j’ai décidé de l’accompagner.
A une époque où l’injonction au devoir de mémoire est invoquée de façon récurrente, certains préfèrent parler d’une nécessité de souvenir.
Comme une urgence à témoigner, je me suis alors glissée sur ses pas, entre souvenir et oubli, entre effacement et absence. Et j’ai scruté le silence de l’histoire.

« Il comprit qu’on ne s’évadait pas du camp. Et que cet instant qu’il lui avait été donné de voir enfant et qui n’avait pas cessé de l’obséder, c’était celui de sa propre mort ».
Extrait de La Jetée – Chris Marker

Lauréate de l’appel à photos 2016 de la Maison de l’Image de Grenoble, cette série a été présentée à l’Ancien Musée de Peinture du 14 septembre au 2 octobre 2016.

http://stephanienelson.fr/expos/o-maroc/